Le dernier survivant en France de la rock'n'roll attitude (Le Monde)

08/09/1998 17:35

NOTE D'ARCHIVE

Le Monde, 08/09/1998

www.lemonde.fr/archives/article/1998/09/08/le-dernier-survivant-en-france-de-la-rock-n-roll-attitude_3661649_1819218.html

Le dernier survivant en France de la rock'n'roll attitude

LE MONDE |  

 

08.09.1998 à 00h00

 | Par VERONIQUE MORTAIGNE

 

 

Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Classer

CHAQUE NATION crée son exception en matière de rock'n'roll. L'Italie a généré Adriano Celentano, adoré pour toujours pour 24 mile baci, le Brésil adule encore son play-boy des années twist Roberto Carlos et l'Angleterre Cliff Richard.

Si les « 24 000 baisers » d'Adriano Celentano ont traversé les frontières, aucune chanson de Johnny Hallyday n'a connu le succès international. C'est normal en France : Michel Sardou, Jean-Jacques Goldman ou Francis Cabrel, les plus grands vendeurs français, demeurent inconnus à l'étranger. Les efforts de lancement de notre rocker en chef sur le marché anglo-saxon (avec l'album Rough Town, en anglais, paru en 1994) ont connu à peu près autant de succès que ceux déployés par l'industrie du disque espagnole pour positionner Luis Miguel sur le marché français.


En savoir plus sur https://www.lemonde.fr/archives/article/1998/09/08/le-dernier-survivant-en-france-de-la-rock-n-roll-attitude_3661649_1819218.html#Ham7X0q34s2USfMJ.99