UNE VIE MÉDIATISÉE.

03/01/2015 21:20

 

Devenir célèbre, n’est facile pour personne. Un élément très important dans la vie et carrière de Micky, est définitivement son rapport avec la presse. Actuellement, c'est l’artiste latino plus médiatisé de L’Amérique. Tout ce qui concerne Luis Miguel devient « le titre » de la journée dans la presse du spectacle depuis qu’il était très jeune. Ses mouvements, ses escapades touristiques, la sortie d’un nouvel album, le succès de ses tournées, le rapport avec ses Fans, son arrivée dans un pays, sa vie privée, ses relations amoureuses, ce sont le blanc parfait pour attirer les lecteurs et vendre des magazines. C’est un phénomène qu’a mis fin à la vie privée de Luis, qui jeu au cash-cash avec les paparazzis pour garder un peu son intimité. Il a bien compris le jeu, alors il se laisse voir et photographier, justement avant  la sortie d’un album ou quant il a des nouveaux projets professionnels.

Même quant il descends de son jet privé dans n’importe quel aéroport du monde, provoque la persécution des journalistes. Les paparazzis courent derrière lui en permanence. C’est pourtant une évènement que déplait LM qui possède un dispositif très fort de sécurité pour pouvoir se déplacer. C’est pareil quand il fait un concert, pour éviter que le gens lui sautent dessus sur la scène. La presse écrite n’arrête jamais de mentionner son nom dans ses articles mais souvent ce sont que de rumeurs et mensonges autour de lui, quant il disparaît des réflecteurs et se cache pour se reposer, c’est en ce moment là, qu’ils en profitent. On dirait qu'il leurs manque de parler à son sujet. Ils ont besoin de LM pour survivre.

Sa relation amoureuse avec la célèbre chanteuse MARIAH CAREY, a était aussi la romance la plus médiatisée dans le débout des années 2000. Trois ans d’amour intense  ont provoqué l’arrivée des paparazzis partout dans le monde. Les États-Unis, L'Espagne, Marrakesh et d'autres pays ont été les scenarios des photos et reportages dans toutes les langues. D' un coté les journalistes américains derrière Mariah et de l’autre coté ceux de la presse latine derrière Luis Miguel. 

C’était quelque chose d’incroyable. Dans la plus part des cas les journalistes rêvent de pouvoir raconter un jour la vraie histoire de Luis Miguel. Décrocher une interview avec lui vaut de l'Or. Ils ouvrent des enquêtes sur sa famille, ils se déplacent derrière toute information, ils interrogent ses proches, soit en Espagne (pays de son père), soit en Italie (pays de sa mère) pour découvrir le personnage et ses secrets. 

 

Comme résutat de ces enquêtes il y en a deux biographies (non autorisées par l’artiste) qui racontent la vie mystique de son personnage. 

« Le Grand Solitaire » était le livre de la polémique parce que sa réalisation a fini dans un long procès légal contre la journaliste qui a dû répondre face à la justice, pour avoir eu tort et publier une histoire pas véridique et sans arguments.

LUIS MI REY : L’Émotive Histoire de Luis  Miguel

Le Grand Solitaire (biographie non autorisée)

 

 

 

(Micky : Un Tribute Diffèrent)

 

Malgré ses efforts pour préserver sa vie privée, c’est compliqué pour lui d’échapper une caméra, et de ne pas être photographié dans des différentes circonstances. C’est quelque chose qui fait déjà partie de son quotidien et il a appris à vivre avec. C’est pourquoi dans l’actualité il ne donne plus des interviews, il choisi les journalistes davantage professionnels pour ses conférences de presse et ne répond jamais aux questions personnelles ou privées.

 

 

 

 

 

Nombreuses magazines d'espectacles et du coeur se sont fait écho aussi de sa vie privée et l'ont poursuivi  pour lui arracher une photo "in fragantti" et faire leurs protraits hebdomadaires. C'est bien le cas des magazines Quien, TVyNovelas, Hola, Caras, Eres, Gente, People (en espagnol), TVNotas et beaucou d'autres.